Communiqué de presse "Consommation responsable : le grand fossé vert !"

Kisaco, en collaboration avec OpinionWay a réalisé un sondage représentatif de la population sur les Français et la consommation responsable.

Alors que nous sommes aujourd’hui dans une ère de profusion consommatoire, les Français aspirent au fond à des changements de modes de consommation. Que pensent-ils de la consommation et quels sont leurs comportements d’achat ? Que pensent-ils des informations mises à leur disposition sur les produits ? Qui sont les acteurs de la consommation responsable de demain qu’ils jugent crédibles ? Quels sont les freins à l’évolution ? Ce sondage met en lumière les attentes des Français, les problèmes liés à la consommation et une nouvelle typologie d’acheteurs. 

Le grand fossé vert est aujourd’hui plus que visible.

 

95 % des Français identifient au moins un sujet à problème dans la consommation

La consommation est passée du côté des problèmes aujourd’hui : 95 % des Français identifient au moins un sujet à problème dans la consommation. Les deux sujets majeurs étant à leurs yeux environnementaux et sociaux. À cela s’ajoute une proportion importante parmi eux qui pensent que la consommation met aussi leur santé en danger. Les Français accordent une importance grandissante à l’environnement, la santé ainsi qu’à la provenance des produits qu’ils consomment, et ce, qu’ils soient alimentaires ou non-alimentaires. Une masse non négligeable est dorénavant vigilante à tous les impacts des produits alimentaires et non-alimentaires qu’ils achètent.

 

Les préoccupations et comportements d’achat des Français changent. Leur vigilance est plus accrue, leurs attentes aussi. Le constat est criant, les Français ne trouvent pas l’information qu’ils souhaiteraient lors d’un achat (informations pléthoriques, indéchiffrables voire même douteuses). Cela est d’autant plus marquant pour le non-alimentaire où 60 % des Français ne se sentent pas suffisamment bien informés lors d’un achat. L’alimentaire, moins conséquent n’en reste pas moins significatif.

 

Le seuil de bascule est franchi !

Le seuil des 10% de français sensibles à tous les impacts sociaux, écologiques et santé des produits alimentaires et non alimentaires est franchi, augurant une accélération de la transformation des modes consommatoires.

 

Un déficit d’information qui reste criant

Trois acteurs cristallisent ce déficit d’implication pour favoriser aujourd’hui une consommation plus responsable : les fabricants (qui pourraient être plus transparents et réduire l’impact de leurs produits), les consommateurs eux-mêmes (par leurs choix de produits) et les distributeurs (par la promotion de produits plus responsables). Les Français n’ont pas confiance dans les pouvoirs publics pour faire la promotion d’une consommation plus responsable et ont peu d’attentes vis-à-vis des ONG, associations et des médias.

 

80 % des Français estiment que faire un achat responsable est difficile.
Les applications d’information des consommateurs ne sont pas épargnées par ce sentiment de diffusion d’informations insuffisamment claires sur l’alimentaire et le non-alimentaire. 43 % des Français souhaiteraient disposer une application qui permette de connaître l’impact global d’un produit, à la fois sur environnement, sur la santé, sur l’économie et sur le social. Ils attendent, en outre d’une application qu’elle soit facile d’utilisation et qu’elle fournisse des informations précises sur tous les types de produits. Les applications d’informations consommateurs actuelles ne vont pas encore assez loin é leurs yeux.

 

Ce sondage met en exergue le fossé entre les attentes des consommateurs et les propositions des fabricants et distributeurs. Les Français font aujourd’hui face au manque d’informations lisibles sur des pans entiers de la consommation et souhaitent être mieux informés. Leurs comportements d’achat témoignent d’une enviede changement, et que leurs aspirations soient mieux prises en comptes. Les Français en sont conscients, pour arriver à une consommation responsable, tous les acteurs de la consommation doivent être mobilisés, eux y compris.

Une consommation éclairée fait une consommation responsable, les Français l’ont compris, il est désormais temps d’informer pour agir.

Téléchargez le communiqué de presse

Contact presse : laura@kisaco.io

Liens

© Kisaco SAS 2020-2022