Mesurer l'impact social d'une entreprise :
tous concernés !

Placer l’intérêt général au centre des préoccupations d’une entreprise, conjointement à la recherche de la performance économique, permet de créer des sociétés résolument modernes et durables. Pour apporter des réponses aux enjeux sociaux et environnementaux, la mesure de l’impact social d’une entreprise est incontournable, car les bilans comptables ne peuvent pas tout quantifier à eux seuls.

impact social : L'impact social de l'entreprise porte sur l'environnement, la société, la politique et l'économie.
Crédit : Li An Lim, Unsplash
Quel que soit votre statut juridique, Kisaco vous explique pourquoi et comment estimer votre impact social sur les parties prenantes et l’environnement.

Qu’est-ce que l'impact social d'une entreprise ?

Des conséquences positives et négatives d'actions spécifiques

L’impact social se définit comme la transformation des parties prenantes, de la société et de l’environnement à la suite d’activités spécifiques exercées par une entité.

Parmi les transformations, on notera :

  •    –  Des effets négatifs: pollution, gaspillage, émissions de gaz à effet de serre, chômage, dépression, etc.
  •    –  Des effets positifs: économies d’énergie, neutralité carbone, réinsertion professionnelle, amélioration de la qualité de vie, etc.

L’évaluation de l’impact social permet ainsi d’estimer la valeur créée par les activités d’utilité sociale mises en œuvre par une entreprise ou toute autre organisation.

Il concerne plusieurs échelles :

   –  Territoriale

   –  Sociale

   –  Écologique

   –  Politique

   –  Économique

   –  Etc.

L'importance de comprendre ce que l'on mesure en matière d'impact social

La terminologie a son importance lors de l’analyse de l’impact social et environnemental d’une organisation :

   –  La réalisation correspond par exemple à une action sociale, un service d’aide ou un produit éco-responsable proposé par une entité

   –  Le résultat fait référence aux conséquences immédiates de la réalisation

   –  L’impact se mesure à long terme sur l’ensemble des parties prenantes et l’environnement

L’impact représente ainsi les changements positifs ou négatifs qui surviennent à long terme.

Avoir une idée précise de leur nature est indispensable, car les conséquences sur le futur présentent un plus grand poids que les simples résultats.

impact social : L'impact social d'une entreprise se mesure du point de vue des personnes impactées par les activités de l'entreprise
Crédit : Anna Dziubinska, Unsplash

Les exemples d'impact social

L’impact social peut prendre différentes formes selon vos engagements et votre secteur d’activité :

   –  Une évolution des mentalités

   –  L’acquisition de nouvelles connaissances et de règles de vie

   –  Un changement de politique

   –  Une modification de loi

   –  Un tournant dans les pratiques d’un secteur

   –  Une modification majeure du système économique et social

Les entreprises concernées par la mesure d'impact social

Les organisations de l’économie sociale et solidaire ont été les premières à œuvrer pour l’amélioration des conditions de la société et pour la préservation de l’environnement. Leur objectif consiste à créer de la richesse, mais une richesse commune et partagée.

Mais comme nous le verrons, elles ne sont pas les seules à impacter positivement la société et l’environnement. Vous pouvez aussi apporter votre contribution à la création d’un monde plus juste quelle que soit votre activité ou la forme de votre entreprise.

Pourquoi mesurer l'impact social de mon entreprise ?

Les bénéfices pour l'entreprise

Mesurer l’impact social et environnemental de votre entreprise présente de multiples intérêts à chaque étape de votre engagement :

    –  Démontrer l’impact social et environnemental de votre projet à un instant t à vos parties prenantes
    –  Comprendre les leviers qui donnent les meilleurs résultats pour réorienter vos actions en cours de route
    –  Assurer un suivi de projet en utilisant des outils qui prennent en compte la mesure de l’impact sociétal de votre entreprise
    –  Prouver votre engagement pour les enjeux du développement durable
    –  Améliorer votre image de marque, témoigner de votre sérieux et de votre connaissance des besoins sociaux en jeu sur votre territoire

Les bénéfices pour les investisseurs

La mesure de l’impact social permet aussi d’offrir un bilan à l’intention des investisseurs.

En effet, les actionnaires, les fonds, les banques, les collectivités territoriales, les mécènes ou autres donateurs – selon la forme juridique de votre structure – ont besoin de connaître les conséquences à court et moyen terme d’un projet avant de décider de le financer.

L’évaluation de l’impact sociétal les informe et les guide dans leur choix :

Sélectionner les projets dont l’impact social est le meilleur
Avoir une vision de l’état de leur investissement à tout moment à travers l’analyse des performances sociales et environnementales
Quantifier dans quelle mesure leur investissement contribue à améliorer l’impact social de votre projet

impact social : L'impact social de l'entreprise se traduit aussi dans ses produits
Crédit : Keagan Henman Won, Unsplash

Comment mesurer l’impact social de son entreprise ?

L’auto-évaluation pour se faire une première idée

Mesurer l’impact social de votre entreprise peut se réaliser dans un premier temps par une auto-évaluation interne afin de déterminer les conséquences de certaines actions.

Les métriques mesurées peuvent être financières, sociales ou encore environnementales.

L’impact social doit toujours se mesurer du point de vue des personnes impactées par les activités initiées par l’entreprise. Ce sont elles les premières concernées et les mieux placées pour fournir un avis objectif.

Kisaco vous accompagne pour maîtriser l’impact social de vos produits à chaque étape de leur conception grâce à son outil d’évaluation intuitif, fiable et impartial.

L’évaluation externe pour davantage de transparence

Dans un second temps, il peut être pertinent de procéder à une évaluation externe afin de prouver en toute transparence les résultats obtenus et d’augmenter votre légitimité vis-à-vis des parties prenantes et d’éventuels futurs investisseurs.

Les 3 étapes pour mesurer l’impact social et environnemental d’actions engagées

La mesure de l’impact social se réalise en 3 étapes :

   –  L’étendue de l’impact avec le nombre d’actions menées, les territoires concernés, les personnes touchées
   –  L’efficacité des actions à travers les changements constatés après réalisation
   –  Le retour sur investissement qui permet d’intégrer une notion de création de valeur sociale et témoigne que l’action mise en œuvre rapporte plus qu’elle ne coûte

Pour une mesure en toute transparence de l’impact social de votre entreprise, vous veillerez à :

–  Considérer les effets positifs et négatifs
–  Intégrer dans la mesure uniquement l’impact relatif aux actions de votre entreprise
–  Classifier les conséquences selon leur importance et leur durée
impact social : La participation à l'économie circulaire et l'engagment vers la neutralité carbone contribuent à l'impact social de l'entreprise.
Crédit : Laura Mitulla, Unsplash

Un consensus pour mesurer l’impact social en 5 questions sans se tromper

L’impact Management Project (IMP) offre un consensus mondial sur la manière d’appréhender, de mesurer et de gérer l’impact. 

Il considère cinq dimensions sous forme de questions pour mesurer l’impact social d’une entreprise :

   –  Quoi ? Résultats imputables à votre entreprise et leur importance pour les parties prenantes
   –  Qui ? Parties prenantes concernées et leur situation avant la réalisation de votre action
   –  Combien ? Nombre de parties prenantes concernées, ampleur et durée de la modification
   –  Contribution ? Estimation de l’ampleur de l’impact social par rapport à une action similaire réalisée par une autre entreprise
   –  Risque ? Probabilité que l’impact s’éloigne de celui réellement attendu de façon négative

En répondant en toute transparence à ces interrogations, vous obtenez tout simplement les trois étapes indispensables à la mesure de l’impact social de votre entreprise.

Comment avoir un impact social positif en tant qu’entreprise ?

La démarche de Responsabilité sociale en entreprise comme première étape

En tant qu’entreprise traditionnelle, plusieurs solutions s’offrent à vous pour améliorer votre impact social. Vous pouvez commencer par engager votre structure dans une démarche de responsabilité sociale des entreprises.

Vous pensez peut-être que votre seul champ d’action se limite à la réduction des effets négatifs de vos activités : réduction des pollutions, des consommations, recyclage des déchets, etc.

En réalité, vous pouvez aller bien plus loin en mettant en place des pratiques dont l’impact social et environnemental est positif. Votre modèle économique et votre chaîne de création de valeur intègrent alors ces objectifs supplémentaires :

   –  Participer à l’économie circulaire

   –  Vous engager vers la neutralité carbone

   –  Ouvrir la gouvernance à vos salariés

   –  Agir pour le bien-être au travail

Vous prenez ainsi la bonne direction pour devenir une entreprise à impact, voire à mission. Vous améliorez votre écosystème et les relations que vous y établissez avec vos partenaires, vos fournisseurs, vos clients et même vos concurrents.

Avoir un impact social et environnemental positif ne signifie en aucun cas que vous sacrifiez votre performance. Le défi de notre siècle consiste à allier les deux pour créer des entreprises pérennes économiquement, humainement et écologiquement, en toute transparence et sans greenwashing.

Impact social positif d'entreprise : l'exemple du filtre à micro-plastiques développés par Planetcare
Crédit : Planetcare, Unsplash

Les bénéfices à devenir une entreprise engagée

Il n’y a que des bénéfices à engager son entreprise vers un impact social et environnemental positif :

   –  Votre image de marque se renforce
   –  Vos collaborateurs et vos partenaires sont fiers de travailler auprès d’une entreprise avec des valeurs et des engagements forts
   –  Vos parties prenantes vous décrivent comme une société qui essaye de changer le monde
   –  Votre performance s’accroît, car vous faites entrer l’innovation durable dans vos processus et à chaque niveau de votre organisation
   –  Vos nouveaux partenariats vous enrichissent et vous aident à aller encore plus loin dans votre volonté d’impacter positivement la société

En résumé, une entreprise à impact social est plus forte et plus résiliente.

La façon la plus simple de devenir une entreprise à impact social

Si la démarche RSE ne vous permet pas d’agir pour le bien commun suffisamment à votre goût et aux attentes de vos parties prenantes, vous pouvez ajouter une mission sociale à vos statuts. Vous y expliquerez vouloir impacter positivement votre environnement et la société.

Vous devenez une entreprise à mission, c’est-à-dire une société commerciale avec des objectifs sociaux et environnementaux.

Pour transformer votre entreprise en société à mission, c’est très simple. Depuis la loi PACTE du 22 mai 2019, toutes les formes juridiques d’entreprise peuvent devenir des sociétés à mission.

Elles doivent pour cela se doter d’une raison d’être à travers la prise en compte des impacts sociaux, environnementaux et sociétaux dans leurs activités. Il vous suffit de :

   –  Modifier les statuts de votre entreprise

   –  Déclarer au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) votre nouvelle qualité de société à mission

   –  Recourir à un organisme indépendant pour contrôler la réalisation des missions mentionnées dans les statuts

La société à mission se veut plus forte qu’une entreprise traditionnelle puisqu’elle est capable d’assurer sa pérennité économique tout en contribuant à l’intérêt général. N’est-ce pas vers cela que doit tendre une entreprise au XXIe siècle ?

Kisaco vous apporte un soutien indispensable dans l’évolution du fonctionnement de votre entreprise. Les étapes sont nombreuses pour devenir une société engagée dont les actions portent leurs fruits, mais petit à petit nous y arriverons.

impact social : Améliorer l'impact social des entreprises consiste à réduire son empreinte négative et à développer les effets positifs de son activité
Crédit : Vicky Hincks, Unsplash

Synthèse et conclusion

En conclusion, l’impact social se définit comme la transformation positive ou négative des parties prenantes, de la société et de l’environnement à la suite d’activités spécifiques exercées par une entité.

Evaluer son impact social, que ce soit via des moyens internes ou via un tiers externe, est une étape préalable à la définition d’un plan d’actions pour le faire évoluer, 

Ces évolutions passent par la réduction des impacts positifs et par le développement des impacts positifs. Dans cette optique une entreprise peut aller jusqu’à se doter d’une mission statutaire d’utilité sociale.

L’intégration des enjeux sociaux au business model d’une entreprise est un gage de pérennité puisqu’elle contribue ainsi à la fois à son développement économique et à l’intérêt général. Pour mener à bien l’opération, l’intervention d’un tiers de confiance comme Kisaco est essentielle afin de ne pas être taxé de partialité. 

Articles recommandés

Restez connecté à l’actualité de la production responsable
grâce à la Newsletter Kisaco Entreprises

Liens

© Kisaco SAS 2020-2022