Logo Kisaco - couleur sur transparent - petit - WEB

14 pistes pour réduire
l’empreinte carbone de son entreprise

Vous venez d’établir le bilan carbone de votre entreprise. Sans surprise, vous allez devoir mettre en place un plan d’action sur plusieurs années pour tendre vers la neutralité carbone. Kisaco vous présente 14 pistes pour réduire l’empreinte carbone de son entreprise.

En effet, chaque aspect de votre société peut contribuer à alourdir votre impact environnemental : attitudes écocitoyennes, achats responsables, mobilité durable et fonctionnement global…

réduire l'empreinte carbone de son entreprise : réduire les émissions de CO2
Crédit : Matthias Heyde, Unsplash

Adopter des attitudes écocitoyennes pour réduire l’empreinte carbone de son entreprise

1. Mettre en place les écogestes

Éteindre les lumières, réduire la température des locaux, jeter les déchets dans la bonne poubelle, ne pas laisser l’eau couler inutilement, etc., représentent autant d’écogestes qui doivent devenir des automatismes pour vos collaborateurs.

Tous les bâtiments ne sont pas équipés des dernières installations de domotique permettant de diminuer les consommations d’énergie.

Si vous êtes impliqué dans une démarche de responsabilité sociale des entreprises, l’ensemble de vos salariés doit ainsi avoir à cœur de réduire les coûts et l’empreinte carbone de votre entreprise.

2. Devenir une entreprise zéro-papier

Imprimer nécessite du papier, de l’encre, des équipements et des surfaces de stockage, sans parler des erreurs d’impression qui créent des déchets directs.

Faire évoluer vos processus vers une entreprise digitale vous permettra de vous affranchir de l’achat de consommables polluants.

Bien entendu, le numérique présente aussi un impact sur l’environnement comme nous le verrons dans une autre piste de réflexion. Trouver un équilibre entre utilisation du papier et du digital s’impose pour conserver un excellent confort de travail et améliorer votre bilan carbone.

Un système innovant dénommé « Follow me printing » réduit les risques d’erreur d’impression et sécurise l’impression de documents sensibles.

3. Utiliser le numérique à bon escient

Le numérique offre une solution à la consommation de papier, à l’organisation de réunions numériques, etc. Toutefois, les data centers représentent d’énormes émetteurs de CO2.

Vous veillerez à utiliser le numérique de façon responsable en évitant par exemple l’envoi d’emails trop lourds. Lorsque vous diffusez des pièces jointes à plusieurs destinataires, le mieux est sans doute de partager un lien vers ces documents (via une solution de partage en ligne ou un répertoire partagé).

Pour vos recherches sur le web, vous pouvez utiliser un moteur de recherche écologique comme Ecosia, qui compense ses émissions de CO2.

Enfin, pour votre site internet et logiciels, vous pouvez suivre les règles du green-UX et du green code, utiliser des outils en open source et faire appel aux services d’un hébergeur vert.

réduire l'empreinte carbone de son entreprise : la piste des déchets
Crédit : Alfonso Navarro, Unsplash

4. Recycler tous les déchets

Le tri des déchets fait partie des premières mesures mises en place pour réduire l’empreinte carbone d’une entreprise. Vous triez les traditionnels :

   –  Papier/carton

   –  Métal

   –  Plastique

   –  Verre

   –  Bois

   –  Équipements électriques et électroniques

   –  Luminaires

   –  Déchets industriels spécifiques

Sachez aussi que vos cartouches d’encre vides peuvent être valorisées par recyclage ou par combustion. Pensez à trier également vos déchets biodégradables (épluchures, marc de café, etc.) pour faire du compost.

Réaliser des achats responsables pour émettre moins de CO2 en entreprise

5. Favoriser les circuits alimentaires courts

La livraison de fruits ou de viennoiseries en entreprise se démocratise. Cet avantage offert à vos salariés contribue à leur épanouissement professionnel.

Privilégiez les circuits courts pour la livraison de produits alimentaires au sein de vos locaux.

Faibles distances à parcourir, emballages réduits au strict minimum, vous favorisez l’emploi local tout en proposant à vos employés des produits de qualité. Si votre entreprise dispose d’un service de restauration, vous pouvez étendre cette réflexion à toutes vos livraisons.

Dans le cas contraire, pourquoi ne pas engager un partenariat avec une épicerie locale ou un restaurateur qui deviendrait la cantine préférée de vos salariés ?

6. S’équiper avec du matériel de seconde main ou reconditionné

Dans le cycle de vie de vos équipements, l’étape de création est la plus néfaste pour l’environnement par la consommation de ressources naturelles primaires et l’émission de tonnes de CO2

Les tablettes et smartphones sont devenus des outils de travail indispensables, mais vos collaborateurs ont-ils réellement besoin du dernier modèle ? Si l’un de vos équipements tombe en panne, pourquoi ne pas le faire réparer au lieu d’en acquérir un neuf ?

Pour réduire l’empreinte carbone de votre entreprise, achetez du matériel reconditionné moins onéreux et dont l’impact environnemental est plus faible.

Sachez également qu’un ordinateur portable consomme 80 % d’énergie en moins qu’un poste fixe !

réduire l'empreinte carbone de son entreprise : le choix d'un fournisseur d'énergie renouvelable
Crédit : Andreas Gucklhorn, Unsplash

7. Faire appel à un fournisseur d’énergie renouvelable

Si vous n’avez pas la chance d’être dans des locaux à énergie positive (BEPOS), vous pouvez vous tourner vers un fournisseur d’électricité provenant à 100 % d’énergie renouvelable.

Propriétaire de votre bâtiment, installer des panneaux solaires ou une pompe à chaleur vous permet d’améliorer votre bilan carbone.

Bien entendu, cette piste d’amélioration sera vaine sans les écogestes qui permettent de réduire les consommations !

Guider son entreprise vers la mobilité durable pour améliorer son bilan carbone

8. Réduire les déplacements domicile-travail

Les allers et retours entre le domicile et le lieu de travail contribuent à placer le secteur des transports parmi les plus gros émetteurs de CO2 de France. En outre, ils représentent une source de stress importante pour vos employés : retards, accidents, embouteillages, etc.

Proposer à vos collaborateurs quelques jours par mois en télétravail permet d’optimiser leur productivité tout en réduisant l’empreinte carbone de l’entreprise.

Lorsqu’ils viennent au bureau, vos salariés peuvent mettre en place des groupes de covoiturage, ce qui aura également pour effets d’améliorer leurs relations de travail.

9. Trouver une alternative aux déplacements professionnels

Les journées de vos collaborateurs se composent de rendez-vous chez des clients, de réunions ou encore de visites auprès de fournisseurs ou sur vos chantiers en cours. Chronophage, le temps passé sur la route peut parfois dépasser celui à réellement produire de la valeur.

La visioconférence ainsi que la démocratisation depuis la pandémie des meetings virtuels permettent d’éviter un certain nombre de déplacements sources d’émissions de carbone.

Ces nouvelles façons de travailler doivent peu à peu faire partie de vos processus en concertation avec vos partenaires et vos clients.

réduire l'empreinte carbone de son entreprise : changer les modes de transport domicile travail
Crédit : Jack Alexander, Unsplash

10. Repenser son parc automobile

Les voitures de fonction pèsent sur le budget de votre entreprise et sur l’environnement. Inciter vos collaborateurs à opter pour des modèles plus économiques montre une image de votre société engagée dans les enjeux de la mobilité douce.

De nombreuses entreprises choisissent l’autopartage qui permet de partager une voiture de fonction entre plusieurs collaborateurs et ainsi de réduire son temps d’immobilisation.

Enfin, vous pouvez faire évoluer votre parc automobile vers des modèles électriques qui contribuent à la diminution de l’empreinte carbone d’une entreprise.

Faire évoluer le fonctionnement global de l’entreprise pour diminuer son empreinte écologique

11. Impliquer l’ensemble des collaborateurs dans la politique RSE de l’entreprise

Pour réussir à réduire l’empreinte écologique de son entreprise durablement, l’implication de l’ensemble des collaborateurs s’impose.

En les tenant informés des projets de réduction d’émissions de CO2 en cours, vous renforcez encore leur sentiment de faire partie d’un groupe transparent, soudé et engagé.

Vous serez également surpris de constater que bon nombre d’entre eux auront des idées supplémentaires pour vous aider à atteindre vos objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

12. Optimiser l’ensemble des processus

La piste d’amélioration qui demandera le plus de réflexion, de temps et d’effort est celle qui concerne l’optimisation de vos processus de production pour créer des services et produits éco-responsables.

Si vous êtes un industriel, ce sont vos chaines de fabrication qui devront être analysées de bout en bout afin d’y détecter tous les points où des gaspillages d’énergie ou de matière sont susceptibles de se produire.

Vos chaînes d’approvisionnement devront aussi être passées au crible, dans l’optique d’achats responsables plus locaux afin de réduire les transports et auprès de fournisseurs eux-mêmes décarbonés.

Les outils de l’industrie 4.0 tels que l’intelligence artificielle et la robotique peuvent vous aider à évoluer vers un module plus économe et efficient.

Kisaco vous aide à maîtriser l’impact de vos produits sur l’environnement, la société et la santé grâce à son outil d’évaluation intuitif, fiable et impartial.

Sachez que réduire l’empreinte carbone de son entreprise permet également de communiquer sur ses engagements en toute transparence et sans greenwashing pour accroître la satisfaction de ses clients. Ne négligez pas cet atout pour la pérennité de votre plan d’action et l’amélioration de votre bilan carbone.

13. S’entourer de partenaires et de collaborateurs partageant les mêmes valeurs

Pour parvenir à initier une démarche RSE qui porte ses fruits, selon la taille de votre structure et le nombre de partenaires indispensable à votre production de valeur, vous devrez savoir bien vous entourer.

Vos prises de décision attireront à vous des collaborateurs et des partenaires qui partagent vos valeurs.

De la même manière, informez vos fournisseurs actuels des mesures que vous envisagez de prendre dans le futur pour évaluer si votre collaboration reste possible selon vos nouvelles exigences. Réduire l’empreinte carbone de son entreprise nécessite parfois de mettre fin à des relations de travail ou de renoncer à certaines habitudes.

réduire l'empreinte carbone de son entreprise : la compensation carbone est le dernier levier
Crédit : John O Nolan, Unsplash

14. Mettre en place des actions de compensation carbone

Produire pollue et génère du CO2. Vous ne pourrez pas atteindre la neutralité carbone sans passer par une étape de compensation carbone.

Associer votre entreprise à des actions de compensation carbone à travers la reforestation ou l’agroforesterie sur des sites en France et dans le monde vous permettra de compenser les émissions que vous ne pouvez pas réduire davantage.

L’insetting aide votre entreprise à se rapprocher peu à peu de la neutralité carbone en développant des projets ayant un impact socio-environnemental au sein même de votre production.

Synthèse et conclusion

En conclusion, vouloir réduire l’empreinte carbone de l’entreprise et atteindre la neutralité carbone nécessite de passer en revue l’ensemble de ses fonctions et de son écosystème. 

Les entreprises du secteur tertiaire pourront se concentrer sur l’énergie nécessaire à leurs locaux, sur les trajets professionnels et sur les écogestes.

En revanche, l’enjeu principal des fabricants et des industriels résidera très probablement dans leurs procédés de fabrication et dans leurs approvisionnements. 

Contribuer à la définition d’un monde meilleur et plus respectueux de la nature et de l’Homme implique quelques efforts. Mais ces sacrifices sont mineurs au regard des bénéfices obtenus. 

Kisaco vous accompagne dans ce processus long, mais valorisant et indispensable pour répondre aux enjeux du développement durable.

Articles recommandés

Liens

© Kisaco SAS 2020-2022